Fiji Time !

Fiji Time !

Let’s go to Fiji !

Are you ready for a total immersion in Fijian Life ?

I’m taking you to Suva at Akanisi and Tom Mistry’s home, Michael’s parents met summer 2017 on a previous trip. In a small house in the neighborhood of Nabua live Akanasi, the mom, Tom, the humorous dad, Vincent, the youngest, Titiko, his wife Livi and their son Billy, Michael and me. For a week Anna, the sister is here. Iowana and her daughter Tylina are gonna land next Saturday. Eighty square meters and ten people, it is not necessary for me to make a ream of the movements and the energy circulating between these walls.

So much the better because I am contaminated by a idleness falsely attributed to the stifling atmospheric heat that melts the ice block in seconds and puts sticky pink all over your fingers.

Quand je ne suis pas un légume fondant sous le soleil écrasant, je me laisse facilement entrainer par le rythme nonchalant de toute la famille, voire à causer avec une certaine lassitude. Une longue semaine de pluie ininterrompue, à faire rougir la saison cyclonique de la Réunion, Sainte Pluie bénie des Mariepéties qui rafraîchit l’atmosphère, et me voilà scotchée au canapé à faire du ménage sur l’ordinateur en écoutant d’une oreille une série de films américains qui défilent sur l’écran de télé une bonne partie de la journée, tout en me badigeonnant d’huile aromatisée à la citronnelle !

Mes copains les moustiques m’offrent continuellement des bouquets de piqures sans aucune préférence sur la zone corporelle touchée ! Quinze jours à ce rythme effréné ont suffit a liquider deux pots de baume du tigre ! A dormir par terre sur un matelas de mousse et les fourmis s’invitent à la fête.

Au petit matin, alors que je nettoie ma cuisse d’un cadavre frais et sanglant du dernier suceur de sang de la nuit, la délicieuse odeur du « pain » et des pancakes préparés avec soin par Akanisi vient titiller mes narines. J’en raffole ! Je les mange à ma sauce badigeonné d’un fruit de la passion de l’arbre du jardin ou du jus de citron pressée et du sucre. Et quotidiennement j’entends : « No butter ? ». « No jam ? » . « No tea ? ».

Tu prendras bien un peu de thé ?

Le thé, une affaire nationale ? Un petit déjeuner sans thé et les visages s’illuminent de surprise ! « No tea ? You don’t drink tea ? Ohhhhhh ».

Si mon corps poisseux de sueur ne roupillait pas de la sieste quotidienne, je pourrais te raconter mon arrivée à Nadi et les quatre heures de bus transpirante en sandwich avec mes voisins, la police qui cherchaient les trois évadés du jour, Alvei le bateau pirate, le lovo et le poisson cru au lait de coco, les retrouvailles avec Pa et la rencontre avec sa famille, le poisson lolo et les feuilles de tarot, l’escapade à Colo-i-Suva rainforest park, le match de rugby* dans la boue, et les trois ans de Billy !

C’est l’heure de la douche !

La bonne nouvelle, c’est que je me suis (presque) habituée à la douche froide ! Si si !

Avant que je m’encroûte flemmarde sur le canapé, je te donne rendez-vous chez Luna, jeune étudiante de 18 ans qui vit seule à Suva. Tessa, sa maman, (contactée via helpx) m’a proposé d’alléger l’emploi du temps de Luna surchargé d’entrainements pour les jeux du Pacifique, en nettoyant la maison, préparant les repas et nourrir les chatons. A moi un vrai lit !

Kook-ee ! Yummy !

This is the story of a jar full of ingredients to make Kook-ee that traveled to Fiji from Texas, with a stopover in Maui Hawaii to get out of the box.

It arrived in Suva on the main island of Fiji where it met Tilina, 8 years old and her whole family for baking and tasting this delicious cookies !

Look what we get !

See you soon in Taveuni !

PS : Do you know why I love Fiji ? Here, Toulouse is more known than Paris cause of rugby !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*