L’esprit d’Aloha

L’esprit d’Aloha

Ce n’est pas très malin de procrastiner l’écriture d’une newsletter (tiens d’ailleurs je t’invite à regarder ce merveilleux TedX sur la procrastination, si toi aussi tu procrastines) ! Me voilà enfin à décortiquer la pile d’histoires qui se sont entassées dans l’évier depuis plus d’un mois !

Y’a rien à la télé !?

Mais c’est génial ! Viens je t’amène à Maui, une des îles de l’archipel d’Hawaii. Tu te souviens, je suis arrivée le 29 décembre sur cette île volcanique, chez Phil (l’iron man !) où j’ai travaillé jusqu’au 12 janvier.

Un soir de réveillon ma route a croisé celle de K. et a dévié à Kihei sur la côté sud-ouest de Maui. Depuis plus d’un mois, K. remplit à lui tout seul une grosse pile d’histoires de cannabis, de chansons de tout pays, de yoga, de spiritualité, d’irritabilité, de paranoïa, de cannabis, de tam-tam sur la plage de little beach, de couchers de soleil avec les baleines, de cannabis, d’une voiture alcoolique au carburant, de danse les dimanches matins avec des ipods waterproof (tu as déjà nagé dans l’eau en écoutant de la musique ? C’est un truc de dingue !), d’un déménagement, d’une société de jeux virtuels qui s’effondre, de la visite du cousin Joe et ses cookies, de la rencontre avec Swaroop, de l’histoire des noirs américains, du Martin Luther King Day, de volume à fond, de calme devant l’océan, d’Io Valley et sa rivière sacrée…

Elizabeth (une amie américaine qui habite Portland rencontrée en 2012 à Rome) est venue la première semaine de février fêter son 79ieme anniversaire. Quelle bonne idée pour des retrouvailles ! Cinq jours pour découvrir toutes les bonnes pâtisseries et les bons restaurants autour de Lahaina, s’amuser à créer un lei (collier de fleurs) et un Ti Leaf Lei, sonner le gong du temple à Jodo Mission, savourer les mets du starNoodles (Soooooo good!!!), rigoler avec Anna vendeuse de cosmétiques, voir un luau * touristique (pas fantastique mais toutefois intéressant pour celui ou cellequi n’a jamais vu de danses traditionnelles), chercher qui me mettra les fleurs sur le côté gauche de la tête**) et les shows de Stephan Colbert à la télé avant d’aller dormir pour essayer d’attraper quelques blagues au vol et apprendre du nouveau vocabulaire !!

Hey sers-toi du poke !

Pendant que tu dégustes ce délicieux mets Hawaiien (à base de poisson cru) j’en profite pour enchainer sur la saison 2 de ma vie à Maui. Tu ne vas pas louper, la rencontre avec Swaroop, son accueil chaleureux et les 15 jours dans son jardin luxuriant avec les araignées, les paons, la pluie, le bassin, la cascade, l’océan, la pluie, le temple de l’esprit d’Aloha, les moustiques, la pluie, les noix de coco, Marc tatoueur qui vit dans sa propriété, la tempête…

Mais aussi Hélène, française résidente depuis 50 ans à Hawaï, rencontrée au magasin d’occasion Rainbow Attic, et qui me connecte à Ségolène !

Je t’avais dit que ce n’est pas malin de procrastiner !

C’est déjà la saison 3 qui commence avec la neige sur le sommet de l’Haleakala ! Allez je t’emmène à Kula, un peu dans les hauts de Maui, où les températures bien plus fraiches m’obligent à sortir quotidiennement le gilet molletonné (je résiste encore pour le pantalon !) !

Dans la maison entourée d’un jardin magnifiquement arboré vit Ségolène française mariée à Sean un américain, Maïwenn une jeune française de 18 ans qui s’occupent pour 3 mois de leurs jumeaux Finn et Quinn, et les chiens Pono et Êlé.

La saison commence sur les chapeaux de roues avec un aspiro qui me claque dans les doigts le premier jour de travail (tu crois que j’ai prié tous les saints pour le faire ressusciter ?), un cours de cuisine avec les élèves du collège privé Seabury Hall, le bol de blanc d’œuf au dessus de la tête de Mr Martin, la plonge pour le repas de St Valentin organisé par l’église épisto-quelque-chose sur l’air de : Ooohhh Champs-Elysées (la la la laaa la), un rodéo pas extravagant, des succulents repas, des auto-stops avec option arrière d’un pick-up et trois gros chiens, Baby beach et les discussions avec Maïwenn et Anna, les tortues, mon nouveau copain l’aspiro tout neuf, les croques-monsieurs avec la béchamel et l’alerte d’inondation sur le téléphone (as-tu déjà entendu ton téléphone lâcher un son strident en continue digne d’un bon film de panique ? J’te jure ça surprend ! )

Et l’esprit d’Aloha ?

La signification littérale de ce mot est « la respiration de la vie ». Aloha est composé de « Alo », signifiant présence ou visage, et « ha », désignant la respiration. L’aloha est un style de vie et une façon de traiter les autres avec respect et amour. [source]

Allez rendez-vous sur la route d’Hana et les seven secrets pools ? Ou encore un cours de hula ? En attendant pratique ton shaka (ou appelé aussi le hang loose) ! Ici, ce signe de la main n’est pas uniquement réservé aux surfeurs ou aux jeunes. Tout le monde l’utilise !

Notes

Un luau est une soirée festive traditionnelle Hawaïenne.

Une femme porte une couronne de fleur sur la droite si elle est célibataire et sur la gauche si elle est mariée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*